Ou comment j'ai économisé 239,99 Euros ?

Depuis que j'ai commencé à coudre, je me retrouve souvent à devoir enlever le vêtement que je porte pour vérifier l'ajustement du vêtement que je couds (le tombé des épaules par exemple). Je dois ensuite retirer le vêtement que je couds pour effectuer les modifications nécessaires et remettre le vêtement que je porte histoire de ne pas rester à poil. Et je dois, le plus souvent, répéter les opérations ci-dessus pour la position des pinces, l'ajustement de la taille ou encore la pose de la doublure...

Fed up of getting off my clothes and putting them back on again and again when I sew. Not ready to spend like 300 dollars in a brand new dressform, I decided to make my own. Many pictures of the process below

Cansada de quitar mi ropa y ponerla de nuevo mil veces cuando hago costura. No lista para gastar como 250 euros en un manequin de costura, decidí hacer mi propio. Muchas fotos del processo debajo.

Bref, comme de nombreuses couturières en herbe j'imagine, depuis que j'ai commencé à coudre, je rêve d'un mannequin de couture.

Dress_formSerie1893

Sauf que, évidemment, j'en voudrais un qui soit à la fois un outil fonctionnel et adaptable à MES mesures et surtout un qui soit un bel objet. Ben oui, ça prend un peu de place et puis c'est au cas où je me retrouve à coudre moins souvent, j'aimerais qu'il ne me sorte pas par les yeux quoi... et dont je pourrais me servir comme d'un valet. Le tout à un prix tout à fait abordable, cela va sans dire ! Exigences difficiles à concilier...

1. D'un côté on a ça :  fonctionnel car adaptable à mes mensurations mais très moche...

 

$T2eC16FHJHwFG2(Ou9V!BSWzpmPl7!~~60_35

2. Et de l'autre, ceci ! Mignon mais pas facile à personnaliser

41uuB12v4PL

3. L'idéal étant peut-être ceci mais là, on va chercher dans les 240 Euros sans les frais de port...

31xU3eyluML

Bref, pas prête pour cette dépense, j'ai décidé de me le faire moi-même... avec du scotch.

Pour ce faire, j'ai suivi ceci et j'ai demandé au délicieux de me filer un petit coup de main.

IMG_4157-1

La matière première à disposition, voici un petit pas-à-pas...

IMG_4160 

IMG_4162-1

IMG_4163-1

IMG_4165-1

IMG_4169-2 

IMG_4170-1

 

Et hop, démoulée !

IMG_4171

Etant donné que je porte la majeure partie de mes vêtements avec soutien-gorge en dessous, j'ai trouvé logique d'en tenir compte pour le mannequin. J'ai donc récupéré deux coussinets sur un vieux soutif et je les ai insérés avant la dernière couche de scotch.

IMG_4180a  IMG_4177a

IMG_4179a  IMG_4178a

A ce stade, la forme est assez figée mais j'ai choisi de la rembourrer de papier journal et de la fermer au niveau du bassin pour pouvoir la poser sans craindre de la déformer.

 

Nous avons donc un mannequin de couture bien adapté à mes mesures mais pas très seyant. La deuxième étape a donc consisté à recouvrir le mannequin de papier de soie. Pour cela, j'ai utilisé un rouleau de papier à patrons bas de gamme, beaucoup trop épais pour reporter les dessins mais idéal pour recouvrir le scotch une fois baigné dans un mélange colle blanche et eau. Et voilà mon autre MOA !

P1000734

Au départ, je pensais le fixer sur un pied de guéridon ou quelque chose comme ça et puis j'ai commencé à l'utiliser comme ça et je trouve cela bien pratique de pouvoir le déplacer facilement, il est léger et se glisse sous ma table de travail quand j'ai besoin de place. 

Et toutes les personnalisations sont permises !

P1000735  P1000742

P1000740  P1000736

P1000737  P1000741


Alors, allez-vous vous lancer dans la fabrication de votre mannequin ?