Aujourd'hui, un peu de distraction, de quoi s'extraire des lourdeurs des derniers jours...

IMG_8095

Attention, avant de commencer, on s'attrape une tasse de thé ou café et on s'assoit confortablement.

J'adore le mois de janvier, quand tout le monde a balayé les épines du sapin, quand les guirlandes et les pères Noël retournent se planquer dans leurs boites et que les frigos retrouvent une allure plus propice à ne pas mourrir d'un infarctus avant 50 ans...  Et, depuis que j'ai ouvert ce blog (et que je lis régulièrement ceux des autres...), janvier est aussi la période des bilans de l'an passé et des projets à venir !

Pour la 2ème année consécutive, voici donc un récap' de ce qui s'est cousu les Sunday Afternoons de 2014 (et parfois aussi les autres jours de la semaine). Cette année, j'aurais donc terminé et publié ici 32 projets cousus, ce qui est plutôt stable par rapport aux 34 projets de 2013. Parmi ceux-ci, nous trouvons :

- 7 Tops
- 7 chemises (dont 2 d'homme)

- 5 jupes
- 5 accesoires
- 4 Robes
- 4 Recyclages
(...mais 0 pantalons et 0 vestes !)

Highlights

Avant d'entrer dans le détail, quelques petites choses en que j'ai apprises en 2014 : je n'aime pas porter de robes en hiver, même le coton de mes chemises me fait froid. Le jersey convient bien mieux quand la température baisse je trouve. Et les robes à jupe froncée m'emmerdent.

Bref, de tous ces projets, voici le "Top 5" :

HITS ou Les petites victoires

2014 Hits

1. La blouse moutarde 2. La blouse mexicaine 3. La robe à bulles 4. La jupe chiante 5. La chemise à col pelle à tarte

1. Avec mes deux chemises Margot à cols pétales (ici et ), je crois bien que cette blouse est celle qui fait le plus un effet boeuf quand je la porte et je ne regrette pas les heures passées sur la broderie de l'encolure. Au contraire, la blouse en est encore plus mienne !

2. Celle-ci m'a permis d'atteindre l'objectif "coudre éthnique" fixé pour 2014 et rien que ça, c'est déjà chouette !

3. La robe que j'enfile sans y penser. Tissu super agréable, patron (V2) modifié pile pour ma morphologie.

4. La persévérance en couture, ça paie et cette jupe (V2 également) en est la preuve.

5. Pour 2014, on avait dit "coudre rétro" et cette chemise basée sur un patron Vogue coupée dans cette viscose seventies est une belle illustration.

Mais, de cette seconde année de couture, je retiens aussi quelques bons ratages...

MISSES ou Les loupés

2014 Misses

 1. La jupe Ginger Victory 2. La robe "toile" Dolce Vita 3. La blouse de la Fontaine 4. Le chemisier de picnic 5. La robe in the mood for love

1. Tissu immonde à porter, on dirait un rideau de douche...

2. Tissu hyper rèche, on dirait un sac à courrier La Poste

3. Très peu porté !?! Peut-être le rose, je ne sais pas.

4. Le maxi vichy s'avère difficile à sortir de l'armoire...

5. Trop habillé, vivement la prochaine invitation à un mariage !

 

Bref, en résumé les objectifs cela donne :

1. Coudre rétro

Le style de vêtement dont je me sens le plus proche semblerait s'apparenter à celui des années 40 donc plutôt que de "moutonner" systématiquement en suivant les sorties des patrons in(ter)dépendants (à) "tendance" (éphémère) je voulais me payer de vrais patrons des années qui m'inspirent. Chacun ne met pas forcément la même chose derrière le terme "rétro". Pour ma part, entre le recours à des patrons Vogue dans leur jus et le choix de certains motifs de tissus, je dirais que l'objectif est plutôt atteint. Et j'ai même plus ou moins tenu le Vintage Pledge qui consistait à réaliser 5 vêtements rétro sur l'année...

2. Coudre éthnique

Une des raisons pour lesquelles j'ai commencé à coudre est parce que j'adore les motifs et certains tissus sont, à mes yeux, aussi beaux que des tableaux. J'ai eu la chance de voyager un peu et notamment en amérique centrale. J'y ai acheté mes premiers tissus et quelques objets que je garde aujourd'hui telles de magnifiques reliques. L'objectif était de coudre en m'inspirant de ces voyages. En 2014, j'ai revisité une blouse mexicaine dont je suis très contente mais c'est à peu près tout ce que j'ai réalisé dans cette veine. A améliorer donc...

3. Coudre intelligemment 

Je ne suis pas une malade du shopping et encore moins de l'accumulation. Par ailleurs, j'ai une certaine aversion pour le gâchis (comme beaucoup, je suppose...). Je garde mes vêtements plutôt longtemps (quand ils tiennent la distance, je veux dire...) et je trouve très stimulant l'exercice de donner une nouvelle vie à des vétements existants. En 2014, sur 32 projets cousus, 4 l'ont été à partir de vêtements existants, ce n'est pas énorme mais ce n'est pas rien. Suffisamment pour considérer que l'objectif est atteint... (Joie d'être juge et partie !)

4. Coudre tranquille

Il s'agissait de ne pas se laisser distraire par des défis techniques et penser que la fringue cousue devra être portée. Mouais... le bilan n'est pas jojo (Voir les Loupés 1, 4 et 5)

5. Coudre ensemble

Lors de ma première année de couture, j'avais trouvé cela stimulant de coudre à plusieurs en participant à des défis. Et puis, je me suis rendue compte qu'une fois l'euphorie du concours retombée, je me retrouvais avec un vétement qui ne me plaisait pas. En 2014, je n'ai donc pas couru après mais je me suis quand même bien éclatée en participant au Concours Art Cousu !

Soit :

Coudre rétro : OK
Coudre éthnique : MOUAIS
Coudre intelligemment : OK
Coudre tranquille : BOF
Coudre ensemble : BOF

GOALS ou Les objectifs pour 2015

Goals

Dans ma tendance générale à réduire la voilure, je ne formulerai pas 5 objectifs mais 3 pour 2015.

1. Coudre moins (et crocheter plus ?)

En deux ans de couture, j'ai cousu environ trois trucs par mois dont majoritairement des vêtements. C'est beaucoup trop ! A se demander si mon armoire ne se remplissait pas moins vite quand j'achetais mes vétements... Du coup, je garde en tête plusieurs principes :
- Optimiser les valeurs sûres : avec le temps, je comprends mieux les coupes qui me vont / qui me plaisent. Je vais donc tâcher de coudre plusieurs fois un patron dit "validé".
- Ne pas hésiter à jeter les versions tests. Stop les toiles portables / matières de merde

2. "Ouvrager" plus

Sur un patron validé, passer du temps sur les petits détails : broderies, perlages et autres délicatesses (voir Petite Victoire n°1 et Loupé n°3 et pour les plus archéologues d'entre vous deux ou trois projets de 2013).

3. Combiner mieux

Cela veut dire qu'avant de me lancer dans la coupe du tissu, m'assurer que celui-ci peut aller avec au moins 3 trucs de mon armoire. Et aussi peut-être se lancer dans la couture d'un fut' pour voir...

Félicitations si vous ètes arrivés jusque là et je vous en remercie.
Aucune crainte à avoir, les prochains billets seront moins bavards...