D'accord, d'accord, j'accumule un petit peu de retard sur ce blog. Mais avant de passer à des réjouissances plus printanières, laissez-moi vous parler de quelques broutilles laineuses. A commencer par le bien nommé "Oversnood" !

P1010311

Cet hiver, j'ai recherché cette écharpe bordeaux que j'aimais beaucoup mais sur laquelle je ne parvenais pas à remettre la main, suite à plusieurs déménagements. Sans succès, je me suis donc décidée à la remplacer et pour cela j'allais taper dans ce lot de pelotes Bergère de France achetées à une petite vieille lors de puces couturières autour de Rennes l'an dernier. 

Comme je fais la plus grande partie de mes trajets, été comme hiver, à vélo, mon exigence en terme d'écharpe est loin de se limiter à l'aspect esthétique. Celle-ci devra surtout être chaude et pratique, y compris à 50 kms/heure (quoi?)

P1010288

Pour cela, j'ai choisi un crochet 8 et travaillé en 2 brins. Ce crochet, un vieux truc en plastique bleu ciel, m'a gentiment été offert par un poivreau du bar où nous nous réunissons pour le café tricot. Il en avait hérité de sa grand-mère et le gardait sûrement pour un jour comme celui-ci (?!?)

P1010285

J'ai opté pour un point de crochet non seulement couvrant mais aussi en relief, il s'agit du point d'alvéole. En gros, le principe consiste à aller planter sa bride dans le rang d'en-dessous pour créer un relief...

Crocheter en 8, ça va hyper vite ! Si bien que, sans presque m'en apercevoir, je suis arrivée à un ouvrage de 2m10 sur 30-35 cms de large. Ne sachant pas trop comment j'allais bien pouvoir gérer tout ce volume sur mon vélo, je décidai in extremis d'assembler les deux bouts pour en faire un snood géant, que je peux à l'envi, porter en un, deux et même trois tours. Voyez plutôt !

P1010306

P1010308

P1010314

Enfin, une fois n'est pas coutume, le voici en situation lors d'une balade dominicale où j'ai eu la chance de découvrir par hasard le travail des Freemouss, des nénettes qui font du tag végétal...

P1010344

P1010356

Terminé il y a déjà de nombreuses semaines, j'ai porté la bête pas mal de fois et j'avoue que son volume la rend assez peu pratique voire trop chaude parfois. Sans compter que, pour la petite histoire, je viens de retrouver l'écharpe bordeaux que j'avais perdue...