Il faut bien l'admettre, je ne suis pas très fortiche pour l'anticipation. Quand je vois passer, sur les blogs ou les réseaux, des planches de projets "à coudre pour la saison prochaine", j'oscille entre admiration et jalousie.

 

P1020879

J'ai bien essayé de me contraindre pourtant en établissant un "make nine" pour 2016 mais, à ce jour, je n'ai pas beaucoup avancé sur le dossier...

Résultat des courses, arrivée au moment de boucler la valise pour une semaine en Alsace cet été, en dehors d'un débardeur et de deux T-shirt (1 et 2), il me manquait à peu près tout. Tout ou presque puisque j'avais emporté avec moi le bouquin "Coudre le stretch" de Marie Poisson fraichement acheté et que j'ai eu le temps de lire de long en large. Du coup, j'en ai profité pour faire la liste des trucs que j'aurais adoré avoir apportées avec moi pour mieux vivre les chaleurs que nous avons connues au cours des dernière semaines.

P1020885

Dans cette liste, il y avait notamment la "robe-qu'on-enfile-comme-ça" légère, fluide et hyper confortable

Je savais bien qu'avec une robe en jersey, j'allais cocher la case confort mais comme chez nous, les vacances, ce n'est pas vraiment faire la crêpe à la plage, je voulais aussi un peu de chic. J'ai donc opté pour le modèle Lucette du bouquin, à savoir un devant croisé et une ceinture.

P1020859

Et histoire que le dos de la robe ait lui aussi son côté chic, j'ai choisi la version bas plissé (sur le devant, la jupe reste droite, illusion ventre plat, toussa toussa). Petite subtilité, vu que ma taille n'est pas très marquée, j'ai préféré concentrée les plis sur l'arrière afin de ne pas accumuler trop de tissu sur les côtés et donc les plis ne commencent qu'à 15 cms de la couture des côtés de la taille.  

P1020866

Pour la taille à choisir, j'avais cousu vite fait un débardeur Gabriel et un T-shirt Briac pour tester et j'ai choisi de partir sur un 42-42-44. Pour la longueur, je suis partie de la version longue à laquelle j'ai ajouté 30 cms, pour que ça m'arrive aux genoux.

Comme je suis cambrée, je me retrouve souvent avec un trop-plein de tissu dans le dos alors ici j'ai raboté un bon cm supplémentaire au moment d'assembler à la surjetteuse le dos et la ceinture. D'accord, c'est un peu à la hache comme modification mais dans du jersey ça passe.

P1020886

J'ai bien aimé la technique d'assemblage des manches disons "ouvertes" ou "à plat" qui me change car j'ai plutôt l'habitude de coudre les manches en "tubes" donc fermées.

Le tissu choisi est uni comme vous pouvez le voir ce qui marque un peu un tournant dans ma pratique. Je réalise que même si la couturière en moi frémit irrémédiablement devant de jolis motifs, la fille à la bourre devant son armoire le matin piochera plus spontanément des vêtements unis. Et des fringues unies, ben j'en n'ai pas tant que ça...

P1020883

J'ai rapporté ce jersey d'une délicate couleur "aubergine" lors d'une escapade à Bruxelles l'hiver dernier, chez Tissus Passion je crois. Un des premiers jerseys que j'achète au mètre et non au poids (je monte en gamme ma parole...) C'est du coton mais qui doit avoir pas mal d'elasthanne car d'une bonne élasticité. Afin que ça ne tire pas trop sur les coutures, j'ai renforcé avec du vliseline Stabilmanche à chainette au niveau des épaules et au niveau de la taille en raison des plis.

P1020869

P1020870

J'ai ressorti pour l'occasion une double aiguille avec laquelle, jusqu'à présent, je n'avais eu que des déboires et là c'est plutôt propre. Les surpiqûres sont noires, faute de mieux, mais ça me convient très bien.

P1020892

Et dernier atout non négligeable, elle est parfaitement vélo-compatible !

Voilà, bon dimanche. Profitez-bien de notre beau patrimoine et à la prochaine.