Allez, je fais comme si je ne voyais pas que mars avait sonné et je vous parle un peu de mes envies couture pour 2017.

Comme beaucoup d'entre vous, j'ai entamé LA grande réflexion sur moi, ma vie, mon armoire... Pas sûre de mettre tout ça au propre ici mais pour 2017, ça se résume en deux mots : CHIC et SOBRE. Pas très youplaboum comme ligne directrice je sais mais il faut bien faire face au trou béant qui existe entre ce que j'ai envie de coudre et ce que j'ai envie d'attraper dans mon armoire le matin.

 

Et en images, cela donne à peu près ce qui suit :

 

Capture d’écran 2017-03-01 à 13

 

Dans le détail, nous avons :

 

Capture d’écran 2017-03-01 à 12

1. Un pantalon décontracté du gland

Un genre de chino pour les week end et les vacances où il fait trop chaud pour porter un jeans. Si toi aussi, tu as connu l'Alsace en plein mois d'aôut, tu vois ce que je veux dire... Cet item est mon gros foirage de 2016 du coup il devient mon défi numéro 1 de 2017. Je pense partir sur le Port de Pauline Alice parce que la coupe ressemble bien à ce que je cherche et parce qu'en partant sur un patron indé, j'aurais l'impression qu'on me tient par la main et c'est chouette.

 

Capture d’écran 2017-02-20 à 16

2. Une robe cul-cul la praline avec détail anti cul-cul

Je ne sais pas si vous connaissez la créatrice Gaëlle Barré mais ses robes sont pour moi le juste mix entre l'envie d'être prise au sérieux et mes irrémédiables relans fleurette. Pour le patron, j'ai en tête un joli modèle repéré dans les pages "Grosses" d'un précédent BURDA (mais je reviendrai bientôt avec plus de précisions sur ce dossier...) Et pour le tissu, c'est facile mon stock en dégueule !

 

Capture d’écran 2017-03-01 à 13

3. Un gilet. Non une veste ! Non un gilet ! Bon une gileste... 

Gilet qui se tient ou veste confortable, voilà le débat lancé en 2016 déjà pour cet item. L'an dernier j'avais cru que la veste Cannelle allait faire l'office mais en fait non car la maille, ça reste trop mou. Alors cette fois-ci je pense partir d'un patron de veste et en particulier d'un modèle issu du dernier numéro de La Maison Victor pour les grosses : Le modèle Jackie. Elle sera noire, c'est pas très folichon mais je vous rappelle qu'on a dit CHIC et SOBRE pour 2017 et je veux pouvoir la mettre sans calculer.

 

Capture d’écran 2017-02-20 à 16

4. Un paletot pour le vélo

Deuxième gros foirage de 2016, le manteau ! Pour 2017, je persévère et je me concentre sur un paletot car étant assez court, il collera parfaitement à mon usage de vélo quotidien. Ici, même méthode que pour le fut' je pense partir sur la veste Ninot de Pauline Alice en modifiant toutefois le col que je trouve un peu trop enfantin ... enfin si j'y arrive. Le mien sera sûrement marron / noir rapport à un tissu qui prend, à lui seul, une étagère entière de mon stock... 

 

Capture d’écran 2017-03-01 à 13

5. Un pyjama classe

Là, c'est le kiffe de la couturière qui l'emporte... Su passepoil contrastant comme je n'ose pas en mettre sur mes blouses. A en pleurer de bonheur ! En plus j'ai un liberty bleuâtre totalement anticonformiste pour ce projet. Le patron sera celui d'un Burda de l'automne dernier (là aussi précisions à venir)

 

Capture d’écran 2017-02-20 à 16

6. Une chemise décontractée du gland

J'adore les chemises, les coudre ET les porter. Or, dans ma petite collection qui grandit il n'y a que très peu d'uni. Vu que le blanc ne me va pas, que je ne peux quand même pas m'habiller tout en noir (enfin pas tout le temps du moins...) La chemise unie en jeans me semble être la pièce idéale.

 

Capture d’écran 2017-02-20 à 17

7. Une chemise rouge chic

Tout comme je l'expliquais l'an dernier s'agissant d'une jupe (planifiée mais dont personne n'a encore vu la couleur...) , le rouge est une couleur identitaire pour moi et ce, de façon constante depuis l'adolescence. Il fallait à 2017 sa pièce rougeoyante et ce sera a piori une chemise, plutôt manches courtes contrairement à la photo. J'ai le tissu ; une soie merveilleuse et le patron sera simple pour laisser toute la place au motif. Je pense partir sur une mélilot (dont la version test est coupée et attend son heure)

 Capture d’écran 2017-02-20 à 17

 8. Une jupe à pli creux

Très tôt, j'ai su la jupe trapèze était celle qui collait parfaitement à ma morphologie, au fil des années, je regarde comment trouver des variations sur ce thème. L'an dernier, elle fût jupe boutonnée (la mystérieuse, évoquée juste au-dessus). Pour 2017, elle sera à pli creux.

Capture d’écran 2017-02-20 à 16

9. Un pantalon large

Héritée de quelques années fascinantes passées en Préfecture, j'évite de porter des jeans en semaine. Du coup, même combat qu'à l'item n°1 ; un fut' noir large... On y croit !

 

Je pense coudre un chouia plus que ça mais vous avez-là quelques prjets qui représentent des "défis" plutôt que des "cousettes" soit pour leur côté essentiel dans ma garde-robe soit pour leur difficulté technique.

En espérant que cette petite sélection vous aura plu, je file voir ma machine !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer